Le pastel, c'est décidément pas mon truc. Après quelques tentatives, parfois postées et parfois pas, le constat est évident.
Il est clair que je n'ai pas développé les techniques necessaires à la réussite de mes dessins au pastel sec. Mais, une chose est sûre: si les couleurs se mélangent facilement, elles se mélangent justement trop facilement pour moi. Pas comme de la peinture qui pourtant se mélange bien vite aussi. Il me semble plus difficile (même si dans une certaine mesure plus intuitif) de gérer ces mélanges sans entâcher la feuille et les autres mélanges.

Les estampes semblent nécessaires (parce qu'elle seraient bien plus précises que mes doigts avec leurs emboutsà forme biseautée), mais me privent un peu d'une liberté d'action que j'aime trop. Sur une peinture, j'apprécie de pouvoir avoir un contact direct avec la toile et la matière, acrylique comme huile, et de pouvoir laisser aller des gestes spontanés.
Il est également difficile de manier les craies pour du détail, qui normalement s'effectue au crayon pastel. Seulement voilà, vu les résultats et les affinités que j'ai avec le pastel, je n'ai pour l'instant pas prévu d'investir dans des crayons pastels. Je m'en tiendrai donc à ce constat, qui tient uniquement à ma possession ou non du matériel adéquat.

Du mélange mais du flou. Des mélanges mais parfois sales. Voilà ce à quoi je suis arrivée jusque là. C'est une technique qui demande précision malgré un abord intuitif.
Tout ce que je peux en dire n'implique évidemment que moi. C'est simplement une technique qui ne me parle pas suffisamment jusque là.